Menu Fermer

Covid19 : adapter les espaces de travail aux règles de distanciation sociale

Les entreprises et les organisations ont dû faire face à de nombreuses difficultés pour s’adapter aux directives relatives à la distanciation sociale et aux obligations de rester à la maison, tout en travaillant à distance. Heureusement, les technologies modernes facilitent le télétravail, ou du moins le rendent moins pénible.

Maintenant que certaines des restrictions initiales ont été levées, de nombreuses entreprises doivent relever le défi de la réouverture de leurs bureaux physiques. Ce n’est pas une tâche facile, car il faut à la fois réorganiser l’espace pour assurer la sécurité des employés et trouver comment intégrer le télétravail dans la nouvelle façon de travailler

Postes de travail ouverts

Les postes de travail ouverts sont l’une des caractéristiques d’un espace de travail flexible. Les postes de travail modernes sont des regroupements de bureaux individuels et de zones de travail séparés par des cloisons, ou des rangements. Ils sont ouverts et transparents et sont conçus pour permettre à la lumière naturelle d’inonder l’espace. Les panneaux inférieurs permettent aux individus de collaborer avec d’autres personnes dans les zones voisines, tout en offrant une intimité visuelle. Les sièges intégrés sur le dessus des unités de rangement plus petites permettent une collaboration impromptue, tandis que des surfaces de travail supplémentaires, telles que des petites tables entre deux postes de travail ouverts, peuvent être utilisées pour des réunions rapides en petits groupes. Les postes de travail ouverts peuvent être attribués en permanence aux employés ou laissés ouverts pour que les télétravailleurs puissent les utiliser lorsqu’ils sont au bureau.

Installez des cloisons en plexiglas plus hautes pour séparer davantage les postes de travail ouverts. Le plexiglas transparent offre des vues ouvertes tandis que le plexiglas dépoli offre une plus grande intimité, mais tous deux laissent entrer la lumière naturelle dans l’espace.

Zones de contact

Semblables aux postes de travail ouverts, les zones de toucher sont des espaces de travail plus petits avec une petite surface de travail et une chaise. Elles sont idéales pour les télétravailleurs ou les visiteurs qui ont besoin d’un endroit pour travailler lorsqu’ils sont au bureau, mais qui n’ont pas besoin de rangement permanent ou d’une grande surface de travail. Les zones de contact peuvent être regroupées avec plusieurs sièges dans une même zone (comme une grande table avec quatre à six surfaces de travail de chaque côté). Elles peuvent également être dispersées individuellement dans le bureau.

À lire sur le même sujet : Location de bureaux sur Bordeaux

Installez des cloisons en plexiglas pour séparer les espaces où se trouvent plusieurs zones de contact. Séparez les zones de contact individuelles dans le bureau pour offrir de petits espaces de travail temporaires qui sont éloignés des autres. Mettez en place des procédures sanitaires améliorées pour garantir la propreté des surfaces de travail, du mobilier et de l’équipement.

Alcôves

Les alcôves sont des espaces fermés pouvant accueillir une ou deux personnes. Elles offrent un espace pour un travail ciblé ou pour des tâches qui exigent la confidentialité, et sont généralement équipées d’un bureau ou d’une table et d’une ou deux chaises.

Parce qu’elles sont conçues pour être utilisées par une ou deux personnes seulement, ces espaces sont idéalement adaptés à la distanciation sociale. Toutefois, les entreprises peuvent choisir de retirer une chaise supplémentaire pour limiter l’espace à une seule personne.

Découvrez également notre article sur les avantages des bureaux virtuels !

Salles de réunion

Partie intégrante d’un lieu de travail flexible, ces salles sont des espaces de réunion flexibles pour de petits groupes d’employés, généralement de deux à cinq personnes. Ils peuvent être ouverts ou fermés et sont généralement équipés de tableaux blancs, d’écrans pour les vidéoconférences, de téléphones de conférence et d’autres technologies, ainsi que de chaises et d’une table ou d’un plan de travail.

Envisagez de réaffecter les salles de réunion en zones de travail privées et individuelles pour une seule personne, plutôt que pour des équipes, afin de limiter l’exposition aux autres. Si cela n’est pas possible, réduisez le nombre de chaises pour limiter les rassemblements à deux ou trois personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *