Menu Fermer

La pollution dans la salle de bain

La concentration importante de polluants dans un espace souvent restreint et sur une courte période est parfois plus nocive qu’une exposition prolongée à des concentration plus faibles. Pour contrer cela, les plantes dépolluantes sont à votre service.

Le mobilier de la salle de bain et l’installation

Le mobilier des salles d’eau est souvent fabriqué avec des panneaux de particules. Or la chaleur et l’humidité ont tendance à augmenter les émanations du formaldéhyde contenu dans les colles de fabrication.

Si le lave linge est installé dans la salle de bain, la lessive, l’assouplissant et autres détergents y sont entreposés aussi, parfois à l’air libre. 2 conditions pour libérer des polluants dans l’air car vos appareils favorisent un dégagement d’humidité propice à l’émission de COV par ces produits nettoyants. Faites réviser régulièrement votre chauffe-eau fonctionnant au gaz pour éviter toute intoxication au monoxyde de carbone.

Les revêtements de sol

Méfiez-vous de certains revêtements en PVC, qui peuvent contenir des plastifiants émettant des phtalates dangereux pour la santé. Privilégiez le PVC semi flexible ou le PVC homogène complet. La solution la moins polluante reste l’utilisation de la terre cuite posée sur une chape en béton avec des joints en ciment.

D’une manière générale, soyez attentif aux maux de tête ou aux sensations de fatigue que peut provoquer la pollution engendrée par les produits de bricolage. Nous ne voyons pas le temps passer pendant que notre concentration porte sur ces loisirs créatifs.

Les habitudes de vie

Voici quelques recommandations pour ceux et celles qui passent beaucoup de temps dans la salle de bain.

Si vous utilisez souvent, dans votre salle de bain petite et mal aérée, des désodorisants sans vérifier leur composition, faites attention. En effet, certains désodorisants dégagent du formaldéhyde, et ces émissions sont accentuées par l’humidité et le confinement lié au manque d’espace.

Vous pouvez aussi supprimer ces odeurs en intervenant à la source, en aérant plus fréquemment pour enlever les odeurs d’humidité et éviter les moisissures, en vidant et nettoyant les poubelles régulièrement.

Beaucoup de produits contiennent du parfum, des détergents de lessive aux shampoings, en passant par les désinfectants. Or 80% des produits chimiques utilisés dans les parfums sont des dérivés du pétrole, comme le benzène ou l’acétaldéhyde. Un parfum à lui seul peut contenir jusqu’à 500 produits chimiques.

Le toluène utilisé comme solvant, présent dans de nombreuses fragrances, peut provoquer des crises d’asthme lors d’une exposition ponctuelle, des complications plus sérieuses pouvant survenir si elle se prolonge.

En clair : Chaleur et humidité, des conditions propices à l’émission de composés organiques volatils (COV).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *